Istanbul est une ville magique, multiculturelle, surprenante et passionnante. Elle a une beauté qui ne ressemble à aucune autre ville européenne. Cette touche magique vient peut-être de l’atmosphère non européenne qui imprègne ses rues. C’est une ville à mi-chemin entre l’Europe et l’Asie, entre les chrétiens et les musulmans. Si vous êtes prêt à vous y rendre, ne manquez pas cet article qui présente toutes les choses à faire et à voir à Istanbul.

Histoire

Pour apprendre à connaître Istanbul, il faut connaître un peu son histoire. Les origines d’Istanbul remontent à l’ancienne Byzance. Au IVe siècle de notre ère, elle fait partie de l’Empire romain sous le nom de Constantinople, considérée comme la Nouvelle Rome, la capitale de l’Empire romain d’Occident. Elle a été Constantinople pendant un peu plus de 1000 ans, jusqu’à ce que la ville tombe aux mains des Turcs ottomans au 15e siècle. Ce qui en a fait une ville islamique.

Une ville qui ne laisse personne indifférent

Vous finirez probablement par l’aimer. Ce contraste permanent que vous trouvez dans la ville vous fait tomber progressivement amoureux d’elle jusqu’à ce qu’elle finisse par devenir l’une de vos villes préférées dans le monde. Soyez avertis !

Palais de Topkapi

Le palais de Topkapi est l’un des premiers arrêts que vous devez faire à Istanbul. C’est un luxueux palais du XVe siècle composé de cours et de jardins entourés d’un mur qui offre des vues privilégiées sur la ville et le Bosphore.

C’est aujourd’hui un musée et on y trouve, entre autres merveilles, de nombreux bijoux appartenant à la cour ottomane, une collection d’armes des sultans, les objets des prophètes des religions de l’Ancien Testament tels que le bâton de Moïse, et un harem des plus curieux où vivaient les épouses et concubines du sultan, une façon de pénétrer dans les secrets du palais. Le tout entouré d’un luxe pur dans chaque coin et recoin.

La Mosquée bleue, l’un des meilleurs endroits à voir à Istanbul

La Mosquée bleue est probablement la mosquée la plus impressionnante d’Istanbul. Il tire son nom de sa décoration intérieure avec des carreaux de céramique bleu turquoise. Sa beauté est spectaculaire et frappante. En effet elle est, comme le reste des grandes mosquées d’Istanbul, en rupture totale avec l’architecture européenne.

La magie des mosquées réside dans le rituel islamique qu’elles impliquent : il commence par la mélodie entendue dans les haut-parleurs des minarets, par l’appel à la prière de l’imam, passe par le lavage des pieds et des mains juste avant d’entrer dans la mosquée, et se termine par le point culminant : la prière islamique. Une visite pendant le temps de prière est indispensable. En effet c’est l’une des choses qui vous surprendra le plus. L’entrée est gratuite, mais n’oubliez pas de respecter les rites.

Hagia Sophia

À mi-chemin entre une église et une mosquée, il s’agissait à l’origine d’une église construite au 6e siècle à l’apogée de Constantinople. Cependant, après sa chute aux mains des Turcs, il a été transformé en mosquée, avec quelques modifications de sa conception, comme la construction de ses quatre minarets. Il était autrefois le symbole de la plus grande puissance de l’humanité et constitue un autre site incontournable d’Istanbul. Aujourd’hui, il sert de musée.