Après deux ans compliquées pour les voyageurs, il redevient possible de traverser les frontières, c’est l’occasion de retrouver un peu de dépaysement après toutes ces privations. D’autant que les professionnels du tourisme sont ravis de retrouver leurs hôtes et redoublent d’attention pour les accueillir à nouveau. Pourquoi ne pas choisir l’Espagne, avec sa gastronomie typique, ses paysages sublimes, son climat chaud toute l’année, et découvrir l’un des héritages historiques et architecturaux parmi les plus riches au monde ? Parmi les nombreuses régions que compte la péninsule ibérique, l’une des plus singulières et qui récolte tous les suffrages des visiteurs ayant eu la chance de la découvrir, est l’Andalousie. Focus sur l’un de ces endroits légendaires et sublimes, héritage vivant de la cohabitation des cultures maures et chrétiennes, ayant eu ici cours pendant des siècles, et qui demeurent dans un parfait état de conservation. 

Dépaysement garanti en Andalousie

Ce site vous permettra de vous loger  en Andalousie ainsi que votre famille et bénéficier de formules tout compris très intéressantes. Si vous choisissez la voie terrestre, le voyage en train vaut le détour et croise des paysages sublimes, la voie ferrée longe le littoral et traverse les salières naturelles donnant une couleur écarlate à l’eau qui borde les plages. C’est aussi l’opportunité d’admirer et de constater l’évolution du paysage au fur à mesure des kilomètres, bercés par le rythme de métronome que provoque le passage des wagons sur les rails. Une fois arrivé, votre plus gros problème sera de faire votre choix, les endroits méritant votre curiosité se distinguant par leur abondance. C’est pourquoi nous vous recommandons particulièrement la destination suivante. 

La beauté et la vie exubérante de Grenade

Cette ville mérite le détour tant pour ses joyaux architecturaux que pour l’ambiance pleine de vie qui y règne, mais aussi pour sa proximité directe avec la mer. On ne peut bien sûr faire l’impasse sur la visite du mythique palais de l’Alhambra, qui est en fait un ensemble palatial comptant parmi les plus beaux joyaux de l’architecture islamique. On aimerait pouvoir se perdre tous les jours au cœur de son enceinte fortifiée qui domine toute la ville, nous régalant du panorama époustouflant que sa position procure, perchée sur le plateau de la Sabika. Avant d’être reconquise en 1492 par le roi Ferdinand IV après huit siècles de présence musulmane, elle en fut le dernier bastion et conservée en l’état par les rois catholiques. Ils ont ajouté aux palais des nasrides, de l’Alcazaba et du Generalife le palais construit pour la retraite de l’empereur Charles Quint, qui régnait sur un empire ou le soleil, disait-on, ne se couchait jamais. Vous croiserez de multiples lieux et échoppes faisant référence au  » suspiro del Moro » (soupir du Maure), cela désigne le col s’élevant à 848 m situé entre la ville et la côte maritime. Cet endroit est surnommé ainsi, car la légende raconte que son dernier sultan, Boabdil se serait ici retourné une dernière fois vers la ville qu’il venait de perdre. Tout visiteur désirant contempler la ville depuis la meilleure des vues devrait s’y rendre sans hésiter.